Comment bien préparer sa rentrée en prépa?

Bonjour à toi, toi, toi et toi. Il y a eu un engouement si particulier et inattendu pour mon dernier article « L’hypokhâgne, c’est fini » (et pour cela merci, merci, merci) que je me suis empressée de poursuivre certains billets prévus pour plus tard dans l’été sur la classe préparatoire. Alors aujourd’hui, je viens vous en dire plus. Ma première année de classe préparatoire étant finie, je me sens désormais assez « légitime » pour en parler davantage et donner des conseils à quiconque en aurait besoin (typiquement, moi, il y a un an, à la même période) (alors j’imagine qu’il y a d’autres personnes dans mon cas). Commençons par le commencement : une année de prépa se… prépare. L’été qui précède doit servir à se reposer du bac, quand même, à s’amuser, aussi, puis à voyager, si possible, et commencer, au moins un peu, à travailler.

Je vous résume ici mes conseils en quelques points.

IMG_5514

Pendant l'été

Règle n° 1 : profiter

Comme dit en introduction, il vous faut profiter de l’été devant vous, il s’agit des dernières vacances que vous aurez avant un très long moment ! Alors le travail pour la rentrée n’est pas une  priorité mais il est important d’en faire un peu.

 

Lire et ficher

Le mieux est sans doute de commencer par des lectures qui peuvent s’insérer tout en douceur dans vos vacances : dans le lit le matin, avant d’aller dormir, sur la plage, pendant 1h par jour… Vos professeurs vous ont certainement distribué des bibliographies dans chacune de leurs matières. Ne vous inquiétez pas, vous n’arriverez probablement pas à tout lire et cela est normal. Commencez par ce qui vous semble le plus urgent, ce qui vous attire le plus ou les œuvres les plus courtes si vous n’êtes pas grand lecteur (mais vous allez vite le devenir, croyez-moi). Faites des fiches succinctes et brèves sur vos lectures (à la main de préférence, vous retiendrez mieux) (mais c’est vrai qu’à l’ordinateur c’est nettement plus rapide) et notez-y les noms des personnages, les actions principales, quelconques éléments qui vous interpellent… N’hésitez pas aussi à y ajouter des informations sur l’auteur que vous aurez cherchées rapidement au préalable : ses dates, son courant littéraire, ses principaux titres… Il faut savoir que certaines lectures peuvent aux premiers abords sembler difficiles surtout si vous n’avez pas l’habitude de lire de manière intense. Petit à petit, essayez de développer votre propre « technique de lecture » : marquez au crayon à papier les passages qui vous semblent importants, arrêtez-vous dans votre lecture pour faire le point sur l’œuvre dans son intégralité…

Je vous laisse le lien d’un article de Céline du blog Les Mots Ailés qui a écrit il y a quelques temps un excellent billet, sur lequel j’aurais beaucoup aimé tomber l’été dernier lorsque je préparais ma rentrée. Le billet répond à la question suivante : Que lire quand on n’a jamais lu de classique ? (Et ça, c’était encore une fois typiquement moi, à la même période, l’année dernière).

Pour ce qui est de l’achat des livres vous pouvez peut être prendre contact avec d’anciens élèves de votre futur établissement pour savoir s’ils en revendent. Certains classiques se cachent peut être sur les étagères de votre bibliothèque familiale alors jetez-y un œil ! Enfin, pour faire des achats je vous conseille les livres d’occasion vendus chez Amazon, la Fnac, Gibert Joseph… parfois à seulement quelques centimes. Si cela ne vous convient pas, n’hésitez pas à vous fournir chez une petite librairie indépendante, elles ne survivront peut-être pas face à ces grands géants !

IMG_5530

Achever les travaux demandés

Il est probable que les professeurs vous aient demandé des travaux à rendre dès la rentrée. Je ne vous conseille pas forcément de commencer par ça mais il va forcément falloir les faire. Dédiez-y du temps quand même, ils seront la première impression que vos professeurs auront de vous.

 

Trouver ce qui vous détend

Vous allez rapidement comprendre au cours de vos premières semaines de cours que la principale chose qui vous manquera en prépa sera du TEMPS ! Et surtout, du temps pour vous. Trouver du temps pour soi sera compliqué mais certaines pauses seront nécessaires. Il est bien de savoir, à l’avance, comment les occuper. Vous avez l’été pour réfléchir à ce qui vous fait du bien, vous détend, vous change les idées. Pour certaines personnes cela est quelque chose d’évident mais pour d’autres, cela en vaut la peine de vraiment se poser la question. Voilà quelques exemples : lire un livre qui n’a rien à voir avec les cours, regarder des vidéos sur Youtube, écouter des podcasts, faire du sport, sortir prendre l’air, faire du vélo, jouer d’un instrument de musique, lire des blogs, dessiner, cuisiner…

Dès les premiers jours, imposez-vous dans votre routine des moments pour vous, ils seront salvateurs.

 

Préparer ses fournitures

Personnellement, j’ai toujours adoré ça. Plus jeune, dès les premières semaines de vacances d’Eté j’angoissais ma mère pour les fournitures. Je lui disais qu’il fallait y aller au plus tôt, que tout allait disparaître dans les rayons. Vite maman ! Vite maman ! Il ne va plus y avoir de beaux agendas ! (Maman, si tu passes par là, je te fais des bisous. Et je suis désolée pour le stress causé. Mais tu sais, l’agenda c’est HYPER important. Vraiment.) Je vous suggère donc de commencer à préparer, tout doucement, vos fournitures pour l’année à venir. Organisez-vous comme à votre habitude, suivez les demandes des professeurs ou attendez la rentrée pour mieux savoir quoi acheter. N’hésitez pas à investir dans un « weekly planner », il s’agit d’un planning permettant de visualiser l’ensemble des jours de la semaine à venir. Cela m’a beaucoup aidé pendant mon hypokhâgne. L’organisation est un point essentiel en prépa. Sans cela, vous croulerez. Alors dès les premières semaines je vous conseille d’essayer de vous créer une routine de travail, une organisation bien à vous qui sera votre socle pour l’année.

IMG_5499

Combler ses lacunes et s’organiser par matière

Si vous savez qu’il y a une ou plusieurs matières dans lesquelles vous avez des difficultés concentrez-vous surtout sur celles-ci. Pour les mathématiques par exemple, faites-vous une fiche avec les formules de base, vous pouvez aussi demander à un ami doué pour cette matière de vous donner un coup de main en révisant avec lui durant l’un des derniers jours de vacances pendant quelques heures pour se remettre dans le bain. En histoire : faites vous une frise chronologique, fichez rapidement les dates clés de la période que vous allez étudier. En philosophie, ayez en tête les grands penseurs et leurs concepts. Pour les langues vous pouvez lire des articles de presse, regarder des séries, lire des livres dans la langue étrangère, il n’y a pas meilleure méthode pour apprendre !

 

Consolider ses acquis 

Si vous en avez le temps et la motivation, vous pouvez relire vos cours de Terminale dans leur globalité, revoir vos fiches pour le bac par exemple ou encore vos leçons de Première en littérature.

 

les premiers jours

Poser des questions

Dès les premiers jours, n’hésitez pas à poser des questions aux professeurs et aux élèves de deuxième année sur le fonctionnement du lycée, sur le système des khôlles, sur les attentes au cours de l’année, sur ce qu’il faut faire en dissertation… sur TOUT ce qui peut vous passer par la tête. Les premiers jours sont faits pour ça !

Se mettre à son aise

Cela peut sembler évident mais on l’oublie parfois… Il est important (et nécessaire) de se créer un espace de travail puis de détente dans lequel on se sent bien. Il faut prendre le temps de s’installer et j’en parlais justement ici. Nombreuses sont les astuces pour adapter son espace de vie et de travail à ses besoins en termes de lumière, de confort, etc… Si vous avez déménagé pour vos études, appropriez-vous votre nouveau lieu de vie : posters, affiches, dessins, cadres sur les murs, guirlandes lumineuses, instruments de musique, vaisselles sympa… Lorsque je suis arrivée dans mon nouveau chez moi en Septembre dernier, j’ai demandé à changer tous les meubles de place car la configuration initiale de la chambre ne me convenait pas du tout. J’avais besoin que mon bureau ne soit pas face à un mur, par exemple.

IMG_5524

Ne pas perdre confiance

En entamant une année de classe préparatoire et de manière générale une année dans le supérieur, il faut avoir en tête que les attentes seront différentes et plus difficiles que celles du lycéeN’ayez pas peur lorsque vos premières notes tomberont, elles seront fort probablement mauvaises et ceci n’est absolument pas grave. Votre moyenne générale va elle aussi fort probablement baisser et encore une fois, ce n’est pas grave du tout. N’ayez pas honte non plus de ne pas connaître certains faits alors que les autres, eux, semblent tout savoir. Il y a forcément, quelque part dans votre tête à vous aussi, des choses que ces mêmes « autres » ne savent pas mais que vous, vous savez. Il ne faut pas se sentir inférieur, nul, moins bien que les autres. Non. Jamais. Il ne faut pas baisser les bras dès les premiers échecs, qu’importe votre cursus, vous êtes là pour vous tromper, pour faire des erreurs, pour exceller, pour essayer, pour vous entraîner mais surtout surtout surtout vous êtes là pour apprendre.

 

Alors oui, évidemment, ma liste est large et longue mais j’ai pensé en l’écrivant que chacun pourrait y piocher les conseils qui lui conviendraient le mieux d’appliquer. N’oubliez pas qu’il est impossible et surtout inutile de tout faire. Il ne s’agit pas de quantité mais plutôt de qualité. Vous devez arriver à la rentrée avec l’esprit et le cerveau reposés, frais, curieux, assoiffés de nouvelles connaissances et enthousiastes à l’idée d’étudier !

Je vous invite aussi à aller lire cet article publié par Le Monde dans lequel ma future professeur de Sciences Sociales (l’intégralité de l’audience en reste bouche-bée) répond à des questions sur la rentrée en prépa : « En prépa, il ne faut pas chercher à tout faire au mieux, c’est le paradoxe. »

Je vous laisse, je m’en vais lire Rousseau pour mes premiers cours de littérature de khâgne. On se retrouve ici dans quelques semaines avec un billet délivrant des conseils pour mieux vivre sa prépa et étudier simplement. Si vous avez une quelconque question, n’hésitez pas à me la poser en commentaire, j’y répondrai avec grand plaisir !

Votre khâgneuse en devenir,

Manon

IMG_5517

Publicités

3 réflexions sur “Comment bien préparer sa rentrée en prépa?

  1. souvenirs, souvenirs avec les rêveries du promeneur solitaire…je crois bien que c’était en première et rien qu’à y songer, j’ai bien envie d’y replonger! Pour moi pas de prépa mais je sais que J avait préparé sa rentrée tout pareil que toi en anticipant sur les lectures et que ça l’avait beaucoup aidé 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s